09/03/2018 | dans Savons | par Julien

La saponification à froid

Faisons le point sur la fabrication du savon, et penchons nous sur les bienfaits de la saponification à froid.

Comment fabrique-t-on le savon ?

Le savon est le résultat de la transformation d'un corps gras (huile ou beurre, végétal ou animal) sous l'action d'une base alcaline (soude dans le cas d'un savon solide) et en présence d'eau. Cette réaction chimique s'appelle la saponification. De l'hydrolyse des corps gras par la soude résultent 2 produits : le savon et la glycérine (7-8%). Cette réaction est totale et se poursuit jusqu'à l'épuisement d'un des 2 ingrédients. Le processus est lent, mais peut être accéléré par la chaleur et par l'émulsion (mixage).

Comment les industriels fabriquent leurs savons ?

Les savonneries industrielles augmentent leur productivité et baissent leur coûts en accélèrant le processus par chauffage à haute température et en utilisant des ingrédients de faible qualité. Les huiles, chauffées à près de 100° perdent la plupart de leurs propriétés bénéfiques. La soude est utilisée en excédent, et à la fin la pâte à savon est rincée et la glycérine (et ses propriétés hydratantes) part avec l'eau de rinçage. Elle est ensuite séchée et débitée sous forme de billes appelées bondillons. On ajoute alors différents actifs (agents moussants ou hydratants, parfums de synthèse, colorants...) pour obtenir un savon susceptible de plaire au consommateur.

Qu'est-ce que la saponification à froid ?

La saponification à froid est une façon artisanale et ancestrale de fabriquer du savon. Les corps gras sont choisis en fonction de leurs propriétés et de leur action sur la peau. Les ingrédients ne sont pas chauffés et les vertus de leurs actifs sont bien mieux préservées. Le savon produit par cette méthode est donc le plus noble et le plus bénéfique pour le corps.

Afin d'éliminer totalement la soude lors du processus, les corps gras sont dosés en excès. Ce pourcentage d'huile en trop (entre 5 et 10% en général) n'est pas saponifié et conserve toutes ses propriétés. Le savon est dit "surgras". Les actifs ajoutés lors de sa fabrication sont très majoritairements naturels (huiles esenntielles, argiles...). Le savon est moulé et découpé artisanalement, ce qui lui confère un délicieux aspect "fait main".

Les inconvénients de la saponification à froid

La formulation de la recette d'un savon à froid nécessite des calculs précis pour doser correctement la soude en fonction des corps gras utilisés et du surgraissage voulu. La fabrication du savon à froid nécessite également un long temps de séchage appelé la "cure" (entre 4 à 8 semaines). L'artisan ne peut donc pas vendre son produit tout de suite après sa fabrication. Enfin, le processus est effectué manuellement de bout en bout et ne permet pas de produire autant qu'un procédé industriel.

Les avantages et les bienfaits de la saponification à froid

Le savon à froid est naturellement riche en glycérine, ce qui lui confère des propriétés hydratantes excellentes. Son surgras permet de reconstituer plus efficacament le film hydrolipique de la peau, qui bénéficie également des bienfaits des huiles utilisées (effet antioxydant, nourrissant, émollient, adoucissant, protecteur...).

De plus la saponification à froid a un impact environnemental très faible. Rien n'est rejeté lors du processus, et le savon obtenu est biodégradable.

Enfin, elle permet a un certain nombre d'artisans d'exercer leur métier de savonnier avec sérieux, passion et inventivité !

"la Bulle"

Inscrivez-vous à la lettre de Couleur Savon et recevez les bons plans et les infos des savonniers !